Choix Cornélien

L’adieu de l’ex président

Mon rêve pour ce club de Pétanque rappelons-le était de 3 ordres

Le monter au plus haut niveau possible compte tenu de notre moyenne d’âge

Maintenir une ambiance conviviale entre toutes les composantes comme lors de nos excursions

Passer le flambeau en douceur à quelqu’un à qui j’aurais eu le temps de communiquer tous les rouages d’une association et de sa présidence ainsi que les formalités administratives et me retrouver Président d’honneur pour mes vieux jours

Jamais je ne pensais quitter mon club après 35 ans de fidélité à ma ville et son maillot , 10 ans  de présidence  et autant trésorier ;  ce fut 1 choix Cornélien que de prendre cette décision ;  d’autres ont décidés pour moi

Sur le Le 1 er point : nous terminons 3 ème du GR2 en ayant gagné 3 des 4 matchs contre nos devanciers

Nous terminons second en vétéran, une décontraction malvenue lors du 1 er match nous fait perdre la 1 ère place, nous aurions joués en régionale Grand-Est

L’ambiance d’une association est oh combien difficile à gérer, il est possible de faire moultes concessions mais 1 fois  le trop plein atteint il est trop tard . Mon dernier grand beau souvenir harmonieux sera la Croisière du Marie-Astrid

Je quitte ce club pour Audun le Tiche, je me suis décidé le 23 novembre , il me reste vu mon âge peu de temps à jouer correctement et j’aime la compétition, j’ai demandé à jouer en vétéran et en GR 4 là bas même si on me propose mieux. Si  l’assurance m’avait été faite (et à d’autres) de la réinscription des équipes et que nous continuions comme en 2019 jamais je n’aurais quitté mon club ni personne

Les Brèves de comptoir en ont décidés autrement

Quand Marc a repris au pied levé je lui avais promis mon aide pour la transition entre le CD57 et lui, j’ai tenu parole jusqu’à cette semaine et serai toujours présent si vous  êtes preneur d’un conseil.

La carte de membre m’étant refusée pour 2020 j’irai donc boire mon verre dans les clubs voisins . Bonne chance à vous , maintenez le maillot et le rang d’Aumetz à haut niveau je le pense sincèrement.

     Monsieur le Maire termine ses discours par 1 citation , sur ce coup ce sera  1 dicton Quand on veut tuer son chien on dit qu’il a la rage

ce site a été créé sur www.quomodo.com